• Tristan HUBERT

Ouvrir son restaurant : pensez éco-responsabilité !

De plus en plus de professionnels de la restauration sont conscients de l’impact de leurs activités sur l’environnement. Si vous avez comme projet l’ouverture d’un restaurant, votre engagement dans une démarche d’éco-responsabilité sera bénéfique pour votre établissement, mais également pour la planète. Les consommateurs sont aussi aujourd’hui plus exigeants et choisissent davantage les restaurants écologiques. Mais que faire pour assurer l’éco-responsabilité de votre restaurant ?


Choisir un bon fournisseur et la meilleure offre d’énergie


Les restaurants ne peuvent se passer des énergies comme le gaz et l’électricité. Ils peuvent même disposer d’équipements et matériels qui fonctionnent 24 heures sur 24 tout au long de l’année. Si vous souhaitez que votre restaurant soit éco-responsable, vous devez donc agir au niveau de la consommation d’énergie de votre établissement. Choisissez bien votre fournisseur d’énergie et l’offre qui convient le mieux à votre restaurant éco-responsable.


Éco-responsabilité de votre restaurant : les gestes à privilégier


L’adoption d’une démarche d’éco-responsabilité dans votre restaurant doit être pensée dès le projet d’ouverture de votre établissement. Voici certains gestes à adopter pour avoir un restaurant éco-responsable.


Pratiquer une cuisine « bas carbone »

Il est certes plus pratique de faire affaire avec des fournisseurs qui peuvent tout proposer toute l’année. Mais pour réduire l’empreinte carbone de votre restaurant, préférez cuisiner avec des produits frais de saison achetés chez des fournisseurs de proximité. En outre, évitez le gaspillage alimentaire et proposez de l’eau en


carafe micro-filtrée dans votre restaurant.


Réduisez la consommation d’énergie de votre restaurant

Pour réaliser des économies d’énergies dans votre restaurant, investissez dans des équipements peu énergivores ou des appareils qui permettent de contrôler les dépenses énergétiques. Pour l’éclairage, vous pouvez, par exemple, choisir des LED ou mettre en place des détecteurs de présence pour les pièces moins fréquentées. Les économies d’énergie concernent également la cuisson, la ventilation, la laverie et la production de froid.


45 vues0 commentaire